Historique

Notre histoire

  1. 1986
    Un groupe de personnes touchées par la problématique du suicide se regroupe avec le support de l’organisatrice communautaire du CLSC Le Norois afin de partager leur vécu et identifier des moyens de venir en aide aux personnes touchées par la même problématique. Il s’agit de personnes qui ont, elles-mêmes fait une tentative de suicide.
     
    Ce premier groupe a travaillé près de neuf mois ensemble pour en arriver à la conclusion qu'il y avait nécessité de démarrer une ressource communautaire axée sur l'aide naturelle. Par contre, ces mêmes personnes ne se sentaient pas toutes prêtes à s'engager dans ce projet; elles ont donc recruté des personnes qui avaient un intérêt pour la problématique.
  2. 1987

    De réflexions en actions, le groupe décide d'élargir son champ d'intervention à la problématique de la santé mentale et non plus spécifiquement au suicide.

  3. 1988
    L’assemblée générale de fondation a lieu. Le comité provisoire cède sa place au premier conseil d’administration. Ce dernier poursuit le travail amorcé. L'autonomie du groupe a été son fer de lance pour son véritable envol. Le Groupe a reçu sa charte le 8 mars 1988 sous l'appellation "Prévention, Aide et Soutien en santé mentale".
     
    Depuis le tout début et encore plus après son incorporation, le groupe a développé des outils de formation afin de se structurer davantage. Le recrutement de bénévoles est venu renforcer l’ancrage du groupe dans son milieu.
     
    En décembre 1988, le groupe a maintenant pignon sur rue.
  4. 1990

    Suite à une subvention accordée par le CRSSS, de nouveaux services sont offerts : centre de jour, support à la famille, répit-dépannage, entraide, soutien au logement, information et références. Du personnel permanent est embauché, toutefois le bénévolat conserve une place importante pour la prestation des services.

  5. 1991

    L’organisme déménage dans des locaux plus spacieux qui permettent l’ouverture d’un atelier de travail, le comptoir vestimentaire, afin de permettre aux personnes utilisatrices de vivre une expérience de travail. Celui-ci demeure en place jusqu'en 1995.

  6. 1995

    Ouverture des ateliers Pas Pareil où l’on fabrique du papier artisanal. Cette expérience s’étendra sur quelques années, c'est-à-dire jusqu'en 2004.

  7. 1997

    Ajout du service d’appartements supervisés.

  8. 2004

    Après plusieurs années d’efforts et de concertation avec les partenaires du milieu, l’organisme procède à la location du presbytère St-Pierre afin d’y relocaliser ses services et de développer un centre d’hébergement transitoire comportant 5 lits.

  9. 2005

    Ajout des ateliers réalité TDAH.

  10. 2007
    L’organisme devient propriétaire du presbytère St-Pierre et ajoute deux autres lits de transition ainsi qu’un lit de crise.
     
  11. 2008

    Acquisition d’une bâtisse au centre ville pour y loger l’ensemble des services.

  12. 2009

    Un nouveau service s’ajoute soit celui d’intégration sur le marché régulier de l’emploi. Coordonné par notre association régionale ARACSM-02, et avec le support financier de l’Agence de santé, l’approche privilégiée a été le programme IPS. Cette approche développée par le centre de réadaptation de l’hôpital Douglas a été adaptée pour notre région par les intervenants du CR Douglas.

  13. 2013

    Suite à une recommandation du Plan d'action en santé mentale 2005-2010, l'organisme ajoute le programme de Pair Aidant à son offre de services. Sous la supervision d'un coordonateur régional, le Pair Aidant transmet l'espoir en divulguant qu'il a vécu une problématique en santé mentale et en partageant son vécu. Cette personne bonifie les échanges des équipes de travail de l'organisme et des équipes en santé mentale du CIUSSS en apportant une vision différente. 

  14. 2014

    Révision en profondeur de notre mission, de nos objectifs et de nos services. Changements au niveau administratif, modification de nos lettres patentes et enfin, changement de nom de la corporation. Tout cela afin de prendre un nouveau virage visant à adapter nos services aux nouvelles réalités.

    L'organisme offre maintenant des groupes d'autogestion des soins au niveau de l'anxiété, de la bipolarité et de l'anxiété. Ces ateliers, faisant parties du programme J'avance! de Revivre, prônent la reprise du pouvoir des participants sur leur santé.

  15. 2016

    L'organisme effectue des travaux d'agrandissement au 122 rue Harvey Est afin de regrouper tous ses services à la même adresse.

    En septembre, l'organisme tient la première semaine de promotion des services de l’organisation à travers les organismes communautaires, les équipes du CIUSSS ainsi qu'à la population.